fbpx
Suivez-nous
 

La véritable histoire du Père Noël

Version Brut Butcher

La véritable histoire du Père Noël

C’est par une belle nuit d’hiver, où les plaines enneigées brillaient de mille feux, éclairées par un ciel étoilé. La délicate brise glaciale faisait danser les flocons entre les branches des sapins habillés de leurs étincelants manteaux blancs. Et c’est au milieu de ce balai féérique, dans un coquet chalet isolé, que notre histoire commence…

L’histoire extraordinaire d’un vieux monsieur caractériel qui n’aimait personne et encore moins les enfants. Mais ce soir-là, au moment où le vieil homme chargeait sa cheminée de bûches de bois de ses mains rudes et abimées, un scintillement de grelots vint lui chatouiller les oreilles. Quel était ce bruit si désagréable qui lui hérissait les poils de son épaisse barbe blanche ?

Tenant sa hache fermement de ses mains puissantes, il ouvrit brusquement la porte de sa demeure et aperçu le plus mignon des enfants qu’il lui avait été donné de voir dans sa vie. L’adorable enfant frissonnait tellement de froid qu’il en faisait grelotter les clochettes qui ornaient son chapeau rigolo. Il vit le flamboyant foyer de la cheminée et sentit la douce chaleur réconfortante qui s’échappait du chalet.

D’une voix douce et tremblante, l’enfant supplia le vieil homme de le laisser entrer pour se réchauffer au sein de sa demeure, par cette lumineuse et frisquette nuit enneigée. L’homme lâcha brusquement sa hache en voyant le reflet de sa carrure imposante dans les yeux attendrissants du petit être frigorifié. Le cœur du vieux personnage battait tellement fort que même son épais manteau rouge ne pouvait dissimuler l’effet que lui faisait la scène de ce petit ange apparu de nulle part. Sans hésitation, il lui répondit de sa voix roque et profonde « Sûrement pas, j’aime pas les niards ! ».

Et c’est ainsi que le vieil homme, nommé Noël, eut la paix royale pour le restant de ses jours.

Joyeux Noël quand même ! 😉